Artisan Volailler, le bonheur est dans le Gers

Nos volailles

gamme tradition des coteaux

Toutes nos volailles :

sont élevées exclusivement pour les fêtes de fin d’année : Thanksgiving (la fête américaine), Noël et le Nouvel An.

sont élevées en plein air sur un parcours herbeux, ombragé ou dans des champs de maïs. L’alimentation est naturelle et végétale : maïs, blé et soja.

sont élevées pendant 5 à 6 mois pour qu »elle soit bien grasse (le fameux bon gras, riche en acides gras insaturés, proche de l’huile d’olive).

sont plumées à sec pour une qualité gustative intacte.

Choisissez votre volaille selon le nombre de vos convives !

10 – 12 personnes : choisissez Le Chapon Tradition ou La Dinde bien grasse pour qu »elle soit savoureuse. Avec Le Chapon Bastide engraissé au maïs et au lait, vous découvrirez un moelleux supplémentaire et vous aurez en cadeau le torchon blanc nid d »abeille.

6 – 8 personnes : découvrez La Poularde, jeune poulette engraissée qui n »a pas encore pondu. Une chair fine et parfumée, Le Chapon Cendré moins gras et plus ferme vous régalera. Laissez-vous tenter par Le Coq Vierge dont les hormones redémarrent et donne à la viande un goût naturellement persillé.

4 – 5 personnes : pour les réveillon en petite tablée, Le Mini-Chapon, véritable chapon de race naine vous séduira. Le Pintadou, notre Chapon de Pintade, vous surprendra par son goût marqué entre volaille et gibier. Enfin, osez la dégustation du Le Chapon Gascon, descendant de la poule d »Henri IV dans son torchon bleu pastel.

Nos volailles sont vendues effilées en début de saison: absence de viscères, présence de la tête, des pattes, du foie, du cœur et du gésier. Les plumes sont laissées autour du cou, au bout des ailes et sur le croupion.

Avec notre PAC avec tête et pattes, nous souhaitons garder la présentation traditionnelle tout en évitant le travail de préparation de la volaille pour le rendre Prêt A Cuir. Un gain de temps

Chaque volaille est présentée avec son étiquette noire accompagnée d’une guirlande et d’un brin de houx . L’étiquette présente à l’intérieur une recette simple à réaliser qui vous permettra de réussir facilement votre réveillon.

Il faut que la volaille soit bien grasse. Pour cela, chaque volaille est triée à la sortie du poulailler une par une. Celle qui n’est pas fin grasse est relâchée pour lui laisser quelques jours de plus. Cette graisse diététique, le fameux bon gras, riche en acides gras insaturés, proche de l’huile d’olive d’après les spécialistes comme le professeur Renaud de l’INSERM, permet d’expliquer le fameux « french paradoxe » qui pourrait être également le «Gers paradoxe».

Carte des revendeurs
Nos volailles
Dessin humoristique